La nouvelle loi sur la cigarette électronique et sur le tabac.

EXCLUSIF – Le chef de l’Etat  veut frapper fort alors que plus d’un quart des Français fume. Les industriels  du tabac risquent de contre-attaquer par des procès. La cigarette électronique  ne sera pas taxée, mais mieux encadrée.1907350_330301457116941_1059326315852139702_n

Le 24 septembre 2014.

Les cigarettiers ne vont pas apprécier. Selon  plusieurs sources, le gouvernement est décidé à instaurer le paquet de  cigarettes « neutre »  : non seulement les images choquantes et les  messages de type « fumer tue » vont demeurer, mais en plus il sera interdit  d’apposer un logo ou autre signe distinctif pour différencier Lucky Strike ou  Marlboro. Tous les paquets seront renseignés à l’aide d’une typographie  standard. Ainsi, la dernière trace de glamour aura bel et bien disparu de  l’emballage, un élément capital auprès des jeunes.

C’est François Hollande lui-même qui a arbitré. Sauf  revirement de dernière minute, la mesure doit être présentée ce jeudi en Conseil  des ministres dans le cadre de la lutte contre le cancer. C’est en s’attaquant  aux cancers « évitables» qu’on peut avoir des résultats, professe-t-on au sein  du gouvernement. Le président avait employé des mots forts en février lors de la  présentation du troisième plan Cancer, rappelant que « le tabac tue en 15  jours ce que la route, hélas, décime en une année. »

Une mesure difficile à  prendre

De son côté, la ministre de la Santé, Marisol  Touraine, milite depuis longtemps pour le paquet neutre. Elle fait valoir le  coût du tabac pour la Sécurité sociale (18 milliards par an) et les retombées en  termes de vies humaines. Elle s’est rendue à l’Elysée avec ses courbes : en  France, on compte encore près de 30% de fumeurs parmi les personnes en âge de  fumer.

Néanmoins, le paquet neutre est une mesure difficile à  prendre. Bien que proposée par l’Organisation mondiale de la santé puis par la  Commission européenne, elle n’a été instaurée qu’en Australie, où les lobbies du  tabac ont ouvert les hostilités judiciaires. La Grande-Bretagne prend le même  chemin, et les industriels menacent déjà Londres de procès. Ils dénoncent une  atteinte au droit des marques, et donc au droit de propriété.  La même épée de Damoclès pèse sur la France.

Une mesure symbolique, qui devrait  marquer le quinquennat

Les cigarettiers font aussi passer l’idée que le  paquet neutre n’a aucun effet sur les consommateurs, et de fait, le bilan en  Australie est contrasté. Mais en réalité ils en ont peur, affirme Bertrand  Dautzenberg, président de l’Office français de prévention du tabagisme :  « Cela dénormalise le tabac, à l’image de l’interdiction de fumer  dans les lieux publics, qui n’a pas changé considérablement la consommation,  mais qui a changé la donne. »

En tout cas, il s’agit d’une mesure symbolique, qui  devrait marquer le quinquennat, à l’image de la loi Evin en son temps. Le  président a néanmoins fixé une limite à Marisol Touraine : « Ne pas tout  faire en même temps ». Le plan anti-tabac ne devrait ainsi pas prévoir de  hausses de prix des cigarettes. Histoire de ne pas braquer les buralistes.  L’exécutif met aussi en avant le souci de ne pas taxer plus les pauvres et  l’importance des achats transfrontaliers et de la contrebande. En revanche, une  campagne de publicité choc va débuter la semaine prochaine pour tenter de  dégoûter un peu plus les Français du tabac.

La cigarette électronique  interdite dans certains lieux publics

Modération aussi sur la vapoteuse. On  considère désormais Avenue de Ségur que la lutte contre la cigarette  électronique n’est « pas la priorité ». Elle ne sera donc pas taxée. Il  y aura cependant d’autres mesures ciblant l’e-cigarette, afin d’éviter qu’elle  ne serve de porte d’entrée vers le tabac pour les jeunes. Elle sera interdite  dans certains lieux publics, mais pas dans tous. La publicité pourrait être  encadrée. La vente aux mineurs a déjà été interdite dans le cadre de la loi  Hamon, mais les associations anti-tabac comme le CNCT réclament des  visites-mystères, afin de faire respecter les obligations légales

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/economie-france/social/0203800487736-tabac-le-paquet-de-cigarettes-neutre-sans-logo-bientot-en-france-1045878.php?dyAKh9xka7AB41h4.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *